Réforme des plus values immobilières : trois solutions pour réduire la facture

A partir du 1er février 2012, les ventes de biens immobiliers détenus depuis moins de trente ans seront soumises à l'impôt sur les plus-values. Seule la résidence principale y échappe encore.