Le marché de l’assurance emprunteur laisse (toujours) à désirer (UFC-Que choisir)

Trois ans après l’entrée en vigueur de la loi Lagarde censée ouvrir le marché de l’assurance-emprunteur à la concurrence, l’UFC-Que Choisir estime que ce marché est toujours fermé et que les tarifs n’ont pas baissé. L’effet constaté serait même l’inverse de celui désiré.